Babillard
Vendredi, 25 Août, 2017
Lancement d’une nouvelle campagne de mobilisation face aux dépotoirs clandestins  (Communiqué)
Sept-Îles, le 25 août 2017. La Côte-Nord recèle de joyaux naturels qui font le bonheur des amateurs de plein-air, de chasse et de pêche. Avec ses plages à proximité, ses rivières majestueuses et son arrière-pays forestier riche en découvertes, la MRC de Sept-Rivières ne fait pas exception.

Malheureusement, l’image du territoire de Port-Cartier, Sept-Îles et du TNO Lac-Walker est entachée par une problématique qui perdure depuis trop longtemps. En effet, le plaisir cède la place à la consternation en découvrant la triste réalité des dépotoirs clandestins. Des sites de dépôt illégal de matières en tout genre ponctuent le paysage. Des citoyens ou des organisations abandonnent volontairement en territoire public ou privé leurs résidus au lieu d’utiliser un site de dépôt reconnu, tel un écocentre et ce, même en 2017.

Près de 500 dépotoirs clandestins encombrent aujourd’hui nos milieux naturels nord-côtiers. Dans la MRC de Sept Rivières, plus de 150 sites sont répertoriés. Il ne s’agit là que de ceux qui ont été signalés. Des carcasses de voitures aux sacs à ordures en passant par des électroménagers, des résidus de construction et même des jouets d’enfant, tous les types de matières s’y retrouvent. Face à ce fléau, plusieurs campagnes de nettoyage ont été organisées dans les trois dernières décennies.

Néanmoins, plus de 40 % des sites nettoyés sont réutilisés au cours des années suivantes. Dans la MRC, le coût de nettoyage de tous les dépotoirs clandestins connus est évalué à près d’un million de dollars, et ce, avec l’aide de bénévoles. Et il y en a beaucoup plus!

Les impacts sur l’environnement, la santé et les finances publiques étant des plus préoccupants, la MRC et ses partenaires s’associent pour lancer une nouvelle approche d’intervention à l’égard des dépôts sauvages. La MRC de Sept-Rivières est fière d’en présenter les avancées aujourd’hui.


Axes d’intervention
Un groupe de travail regroupant quinze intervenants du milieu et représentants citoyens travaille de concert avec la MRC depuis plus d’un an. Quatre grandes thématiques guident leurs travaux : inventaire des sites connus, procédure de signalement, mise à jour de la réglementation et mobilisation citoyenne. Ces volets constituent les éléments essentiels à mettre en place avant d’envisager la réalisation d’actions de nettoyage.

La campagne en bref

La nouvelle campagne publicitaire vise à faire connaitre l’ampleur du phénomène et ses effets néfastes, à promouvoir l’existence des écocentres et des aires de réception des matières résiduelles, à susciter l’intérêt pour l’utilisation active de ces derniers de même qu’à faire évoluer le comportement des clientèles cibles selon une approche réaliste.

Des publicités sur le web et dans les médias traditionnels seront diffusées à compter des prochains jours. La campagne reviendra ensuite en force en 2018. Un ton parodique et non-moralisateur accompagné d’images saisissantes seront à l’honneur afin de capter l’attention des citoyens et rendre ainsi visible cette problématique trop souvent oubliée.

La MRC est également très active auprès des clientèles jeunesse grâce aux interventions de l’Écopatrouille dans les écoles et camps de jour de son territoire. Plus de 720 jeunes ont d’ailleurs déjà reçu un atelier de formation stimulant sur cet enjeu dans les dernières semaines.

Cette campagne publicitaire est rendue possible grâce à l’engagement de la MRC de Sept-Rivières, de la Ville de Sept-Îles, de la Ville de Port-Cartier et de la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles.

Pour plus d’informations concernant le phénomène des dépotoirs clandestins et les solutions, consultez le www.mrc.septrivieres.qc.ca de même que la nouvelle plate-forme web www.faiteslecalcul.ca.

Rappelons que la mobilisation de la collectivité face aux dépotoirs clandestins constitue l’une des six grandes orientations du Plan de gestion des matières résiduelles révisé 2016-2020 de la MRC de Sept-Rivières. L’organisation tient à remercier ses partenaires financiers de même que l’ensemble des intervenants qui mettent à profit leur expertise et leur temps pour la mise en œuvre de ce projet.


-30-


Source :
Caroline Cloutier, conseillère en environnement et développement durable
MRC de Sept-Rivières
caroline.cloutier@mrc.septrivieres.qc.ca
418 962-1900, poste 3226
Crédits photo : Optik360